Quand tu te reconnais dans un article đŸ€”

Et que cet article semble n’avoir rien de flatteur :

« I’m a relationship virgin: I’m 54 and have never had a boyfriend »

 

Ce qui donne approximativement en français : « Je suis vierge de toute relation romantique : j’ai 54 ans et je n’ai jamais eu de petit copain » J’ai traduit relationship par relation romantique pour Ă©viter de confondre avec la relation sexuelle. Les joies de la langue française qui regorge de sens diffĂ©rents pour chaque mot.

Oui, c’est intriguant comme titre et ça fait Ă  moitiĂ© sourire quand on t’en recommande la lecture. Bon, je ne l’ai pas mal pris puisque ma maman sait que je m’intĂ©resse Ă  ce genre de sujet. Le cĂŽtĂ© rat de bibliothĂšque qui veut se documenter sur tout ce qui passe. Et rien ne vaut une recherche quand ça te concerne directement.

Eh bien quelle excellente idĂ©e elle a eu de me partager ce lien puisque ça me donne une occasion d’Ă©crire ici. Ce que je retiens finalement de ma lecture, c’est qu’il est temps d’oser parler sans gĂȘne du cĂ©libat. Il est temps qu’on arrĂȘte de regarder de travers ceux qui ne sont pas en couple ou mariĂ© !

 silent hill downpour GIF
Bah non. (Silent Hill: Downpour, jeu conçu par Vatra Games et édité par Konami)

Mon histoire ne colle pas Ă  100% avec le tĂ©moignage de cette dame, Ă  chacune son parcours avec ses variantes mais comme elle je me suis parfois demandĂ©e ce qui n’allait pas avec moi. Oui, la fameuse question pourrie : suis-je normale ? Ben oui, pardi ! Mais avant d’en arriver lĂ , j’ai le souvenir trĂšs clair d’avoir voulu rentrer dans le moule.

Au collĂšge, je me suis sentie obligĂ©e de me trouver un crush dans la classe. Je n’en ai parlĂ© Ă  personne ou peut-ĂȘtre juste Ă  une copine. Et voilĂ  l’andouille que j’Ă©tais Ă  observer ce garçon et inconsciemment Ă  me demander si mon cƓur battait plus vite quand j’Ă©tais Ă  cĂŽtĂ© de lui… RĂ©ponse : non, mĂȘme pas.

J’ai repris la mĂȘme mĂ©thode au lycĂ©e en me persuadant que je craquais pour machin. En plus, lĂ , j’en discutais plus souvent avec une copine. Au final ? Il ne s’est rien passĂ© et j’ai mĂȘme fini par m’embrouiller avec lui. J’avais un comportement trop bizarre comme j’agissais contre ma vraie nature… qui est de surtout vouloir ĂȘtre son amie. Mais j’Ă©tais sotte, je lisais Jane Austen (attention, j’aime toujours mais pour la critique qu’elle fait de son Ă©poque et pour ses personnages fĂ©minins qui ont du rĂ©pondant) et je croyais que le bonheur ne dĂ©pendait que de ce rĂȘve ultime : ĂȘtre en couple. Au final je n’avais rien compris Ă  ma lecture de Jane Austen, ahem.

 sense and sensibility GIF
Bon message mais personnage pourri dans ce film. (Raison et Sentiments, réalisé par Ang Lee)

Le plus drĂŽle c’est que j’imaginais juste le fait d’ĂȘtre en couple, je n’avais mĂȘme pas idĂ©e de l’embrasser ou quoi – en fait ça m’écƓurait les rares fois oĂč j’y pensais… Imaginer de se tenir la main, c’Ă©tait dĂ©jĂ  trĂšs bien ! Cela ne m’empĂȘche pas d’aimer faire des blagues vaseuses.

À la premiĂšre universitĂ© oĂč j’ai Ă©tudiĂ©, lĂ , j’ai commencĂ© Ă  envoyer chier ces pensĂ©es stupides. J’Ă©tais trop stressĂ©e par l’idĂ©e d’aller Ă  la fac. Il restait bien une vague pensĂ©e comme quoi j’y trouverai peut-ĂȘtre quelqu’un mais ça a vite Ă©tĂ© balayĂ©. J’Ă©tais Ă  fond dans mes devoirs, je restais la plupart du temps dans mon coin pour un tas de raisons et je n’avais plus mes amies du lycĂ©e. Et ce dernier point a Ă©tĂ© capital, au moins je n’avais plus personne pour me dire : « Alors, les amours ? »

À la seconde universitĂ© que j’ai frĂ©quentĂ©, j’Ă©tais relax. Je suis lĂ  pour Ă©tudier, j’en suis Ă  ma seconde licence nomdedieu. S’il doit se passer quelque chose, ça se fera. Autrement, je m’en moque. Eh bien j’ai au moins eu le plaisir de me faire des amies adorables et on discutait de plein de choses. C’Ă©tait trĂšs rafraĂźchissant. Et je me suis liĂ©e d’amitiĂ© avec des garçons, qui ont peut-ĂȘtre trouvĂ© bizarre cette fille qui leur a fait du rentre-dedans pour discuter… mais au final je crois qu’ils Ă©taient contents d’Ă©changer sur des films, des livres et si vous avez des rĂ©clamations parce que je vous ai fait perdre du temps, c’est par lĂ .

J’en profite pour le rappeler haut et fort : l’amitiĂ© entre filles et garçons est possible. C’est malheureux parce qu’en 2017, il existe encore des personnes Ă  l’esprit Ă©triquĂ© qui ne peuvent pas voir une fille et un garçon discuter ensemble sans crier « au couple » ! Quand je discute avec quelqu’un, c’est ce qu’il y a dans sa tĂȘte qui m’intĂ©resse, j’en ai rien Ă  cirer de son sexe. On a tellement Ă  gagner en discutant avec l’autre, peu importe son genre et son sexe.

Christina Lu friends friendship high five bff GIF
Chouette gif par Christina Lu !

Je terminerai mon blabla avec un TED fabuleux qui Ă©tait citĂ© Ă  la fin de l’article. Il n’y a pas de sous-titres français ni anglais. Cependant, la gĂ©nĂ©ration automatique de sous-titres anglais peut faire l’affaire comme elle n’est pas trop Ă©loignĂ©e de ce que raconte la personne. Il faut dire qu’elle articule bien quand elle parle, ça aide.

Je suis allĂ©e par la suite visiter la page de cette personne et j’ai constatĂ© que ses diffĂ©rents livres publiĂ©s bĂ©nĂ©ficient de traduction en italien, portugais, espagnol, chinois, corĂ©en, japonais mais pas en français ! C’est peut-ĂȘtre un raccourcis mais est-ce que d’une certaine maniĂšre, ça montre qu’en France on est encore en retard sur ce sujet ? Comme pour le vĂ©gĂ©tarisme, le systĂšme scolaire ou la psychologie, le pays semble rĂ©fractaire aux changements et Ă  la nouveautĂ©…

Pour conclure, je ne suis pas contre le couple ou le mariage. Je suis contre les gens qui ne jurent que par ce « mode de vie » pour accĂ©der au bonheur. Je suis contre les gens qui veulent imposer leur mode de vie aux autres : « l’enfer est pavĂ© de bonnes intentions » 😜

(Je suis loin d’ĂȘtre satisfaite de cet article, j’ai peur de ne pas ĂȘtre claire mais je ne veux pas que ce soit trop long. Et au pire, je pourrai toujours complĂ©ter avec un autre, plus tard…) + (Vous n’imaginez pas la trouille que j’ai en publiant ça, je sors de ma zone de confort !)

17 réflexions sur “Quand tu te reconnais dans un article đŸ€”

  1. Heureuse que tu sois sortie de cette zone de confort alors, c’est bien de te connaĂźtre un peu plus 🙂 C’est bien d’en parler, le couple n’est pas une finalitĂ© en soi ! Il y a tellement de choses Ă  connaĂźtre sur soi-mĂȘme, on en a mĂȘme pas assez de toute une vie … Si personne ne se prĂ©sente sur le chemin, c’est qu’ĂȘtre en couple n’a rien Ă  apporter pour l’instant.. C’est aussi simple que ça je pense.

    Aimé par 1 personne

  2. Tu attends quoi pour te proposer comme traductrice libre pour cette brillante personne ?
    En tout cas, ton article est trĂšs clair et je pense que tu pourrais le complĂ©ter (si tu veux hein) avec cette pratique de « mariage avec soi », comme un bel engagement pour prendre de… soi mĂȘme et avec fiertĂ© et assurance.

    Aimé par 1 personne

    1. J’y ai pensĂ© en plus :p Je vais voir si j’ai la motivation.
      Merci ! Ah je ne raffole pas de cette pratique mĂȘme si je trouve le message important. J’aurai du mal Ă  en parler sans critiquer haha

      J'aime

  3. Je me reconnais dans un article que tu as Ă©crit parce que tu t’es toi-mĂȘme reconnue dans un article… bon ce n’est peut-ĂȘtre plus d’actualitĂ© mais ça m’a rappelĂ© ma propre expĂ©rience, et mĂȘme les questions que je me pose toujours parfois.
    Sinon, je t’assure que tu es claire et je trouve cet article bien construit ! Je n’ai pas encore regardĂ© la vidĂ©o mais je vais essayer de le faire dans la semaine. Bravo Ă  toi pour avoir rassemblĂ© ton courage et publiĂ© cet article !

    – En plus je ne savais pas que tu avais fait deux licences… –

    Aimé par 1 personne

  4. Bel article qui me permet de mieux te connaĂźtre ! Pendant longtemps j’ai cru que se mettre en couple et avoir des enfants Ă©tait une finalitĂ© en soi, et ça peut l’ĂȘtre mais pas forcĂ©ment. Ça demande de s’oublier beaucoup et je conçois que ça crĂ©Ă© du stress, de l’apprĂ©hension, ou tout simplement du manque d’envie.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de m’avoir lue ^^
      Pour les enfants, que ce soit l’Ă©ducation ou le fait de ne pas en vouloir, il y a beaucoup Ă  dire… je te rejoins sur le fait de s’oublier, mĂȘme si je prĂ©fĂšre le terme « consacrer une bonne partie de sa vie Ă  vivre avec ses enfants » qui me paraĂźt moins pĂ©joratif.

      Aimé par 1 personne

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.