Gretchen Rubin et The Four Tendencies, dans quel groupe êtes-vous ?

J’adore les tests

Genre, vraiment beaucoup. Même s’ils sont parfois vus de travers, critiqués, qu’on hausse les épaules en disant « oh mais c’est naze, ça ne veut rien dire ! » J’aime y répondre, m’interroger sur chaque question, imaginer la situation et obtenir un résultat.

Résultat que je peux ensuite lire avec avidité pour finalement le décortiquer, prendre ce qui m’arrange pour déconstruire un comportement et parfois très vite l’oublier car ce que j’ai lu a tapé en plein dans le mille. Ego froissé, déni en bloc et finalement je vais y repenser et me dire « effectivement, ce n’est pas à côté de la plaque, c’est juste moi qui ne voulais pas voir les choses sous cet angle… »

Et puis certains tests prennent encore plus de sens si on les passe plusieurs fois, à quelques mois d’intervalle. Il est intéressant aussi de noter son état d’esprit au moment où on le fait. Le résultat peut varier et cette variation doit être prise non pas comme quoi le test n’est pas fiable… mais il faut voir entre les lignes : qu’ai-je fait pour que le résultat change ? Que signifie cet écart de réponse ?

Gretchen Rubin & the Four Tendencies

Qui est Gretchen Rubin ? C’est une autrice américaine que j’ai découverte grâce à Lavendaire qui avait tweeté un de ses articles, je crois. Rubin a publié plusieurs best-sellers dont le thème récurrent est le bonheur. Elle y donne divers conseils dont on peut trouver des extraits sur son site, dans la rubrique blog.

J’aime le fait que ses articles soient courts et tous prêtent à la réflexion, tout en me donnant de la motivation. Car les conseils qu’on peut y lire n’ont rien de sorcier. Et je me dis qu’en lisant régulièrement de tels contenus, je les assimile et je remplace petit à petit toutes pensées non-constructives et non-productives.

Pour revenir à l’autrice, elle est notamment connue pour son fameux quiz The Four Tendencies qui consiste à déterminer dans quelle catégorie de comportement vous vous situez.

Je suis Questioner, et vous ?

Gretchen Rubin a créé 4 catégories de comportements qui répondent à des attentes extérieures et intérieures. Ainsi, on trouve : les Upholders, les Questioners, les Obligers et les Rebels. Selon elle, la population serait composée en majorité de Questioners et d’Obligers, rendant les deux dernières catégories plus rares.

Les Upholders

Les Upholders (défenseur ? protecteur ?) répondent favorablement aux attentes extérieures et intérieures. Leur motto serait de savoir ce qui devrait être fait, que ça soit pour les autres ou eux-mêmes.

Les Rebels

Les Rebels (y’a pas photo sur le sens, là) sont à l’opposé. Ces personnes refusent de répondre aux attentes des autres y compris à leurs propres attentes. Rubin résume en une phrase : « les rebelles veulent être libres de faire les choses à leur façon« 

Les Questioners

Les Questioners (les personnes qui s’interrogent continuellement) sont caractérisés par leur demande de justifications. Ces personnes résistent aux attentes extérieures mais pas à leurs attentes intérieures. Autrement dit, je peux être sacrément chiante et vous envoyer paître si ce que vous me proposez ne me paraît pas assez étayé, car je n’ai foi qu’en mon propre jugement. Et ça peut me jouer des tours…

Les Obligers

Enfin, les Obligers (les personnes qui rendent service, se sentent redevables ? Je ne sais pas comment traduire ce terme) sont à l’inverse de la catégorie précédente. Ces personnes vont volontiers répondre aux attentes extérieures mais ignoreront leurs propres attentes.

Comment trouver son profil ?

Tout simplement en passant le test sur le site de Gretchen Rubin.

Par contre, il n’est disponible qu’en anglais.

Que faire de son résultat ?

Une fois le test terminé, vous aurez la possibilité de le télécharger en PDF. Il sera alors accompagné d’une description de votre type de comportement et agrémenté de quelques conseils de développement personnel.

Après tout, le but des Four Tendencies est d’expliquer pourquoi on agit ou non.

C’est un outil pour mieux se connaître, au même titre que le MBTI et l’ennéagramme. La différence non négligeable est qu’il est plus facile d’obtenir de suite un résultat correspondant le mieux à son comportement – sous réserve d’y répondre avec le plus d’honnêteté possible ! Le MBTI et l’ennéagramme nécessitent une plus grande introspection et la capacité de prendre énormément de recul (cela peut prendre facilement des années avant de pouvoir se typer avec exactitude, surtout pour l’ennéagramme)

Bref, soyez curieux.euses, combinez tout les tests possibles pour avoir différents supports sur lesquels poser vos réflexions. Une approche peut vous faire tilter plus facilement qu’une autre, voire ouvrir la porte à d’autres pistes…

Encore un petit mot

Libre à vous de me partager votre résultat, dites-moi si vous vous y retrouvez ou si ça vous fait voir les choses d’une autre façon ! Pour ma part, The Four Tendencies m’a permis de comprendre comment certains de mes comportements pouvaient être mal interprétés et être blessants pour les autres. J’ai pu aussi trouver la recette propre à ma manière de fonctionner pour réussir à instaurer une nouvelle habitude.


N’hésitez pas à explorer les différentes catégories du site, Gretchen Rubin partage gratuitement plusieurs PDF en lien avec ses ouvrages.

16 réflexions sur “Gretchen Rubin et The Four Tendencies, dans quel groupe êtes-vous ?

  1. Sans très grande surprise, je suis une Obliger. Je me sens redevable d’un peu près tout et passe ma vie à remercier ou à m’excuser .. rah !
    Merci pour ce test ! J’aime beaucoup et je ne connaissais pas ! C’est très intéressant 🙂

    J'aime

    1. Je t’en prie 🙂 merci de m’avoir partagé ton résultat, ça me fait repenser à ce que tu écrivais dans ton article sur le stress que tu ressentais en voyant tous les messages sur FB auxquels tu n’avais pas répondu. T’étais peut-être partagée entre répondre à la demande et prendre du temps pour toi…^^

      Aimé par 1 personne

  2. Salut 🙂 et d’abord : MERCI ! Grâce à toi j’ai découvert ce super blog des 4 Tendencies et toute la théorie psychologique autour : très intéressant et très utile !
    Je suis aussi une fan des tests et parmi ceux que tu cites, il n’y a pas le Big5 ? est-ce que tu connais ce modèle de personnalité ? (c’est au même niveau que le MBTI) On peut en parler plus en détail si tu veux, j’ai fait ma thèse dessus 😉
    Et pour répondre à ta question : sans grande surprise, je suis une Rebel … type de personne qui résiste à la fois aux attentes extérieures ET aux attentes intérieures, ce qui n’est pas toujours facile à vivre lol …
    En tout cas c’est passionnant d’en savoir plus sur soi-même. Merci encore pour ton partage 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire !! 🙂
      Je ne me suis pas encore vraiment renseignée sur le Big5 même si j’ai vu le nom en faisant mes recherches sur le MBTI. J’avais l’impression que ça serait moins complet/intéressant XD Mais si t’as fait une thèse dessus, c’est qu’il y a de quoi faire, donc je suis curieuse d’en savoir plus maintenant !
      Chaque groupe à sa difficulté, après en tant que Rebel, ça te permet peut-être d’être créative vu que tu résistes aux attentes ? ^^

      J'aime

      1. Hey je n’avais pas vu les choses sous cet angle ^^ mais oui je suppose que j essaye toujours de trouver une version « différente ». En tout cas c’est un aspect beaucoup plus positif, merci !
        A propos du big5 et mbti : une des principales diffé rences c’est que le MBTI a été créé sans réel fondement scientifique / psychologique mais seulement à la base de « perceptions » des créatrices. (J ai étudié les 2 avant de choisir le big5). Oui le modèle Big5 a moins de profils mais justement il enferme moins dans des catégories car chacun est commise d’un mélange des 5 domaines. Et il est construit sur une véritable analyse du langage. Je n’essaye pas du tout de te « convaincre » en te racontant ça, c est vraiment pour échanger nos points de vue et je pense sincèrement que les 2 approches sont intéressantes 😉

        Aimé par 1 personne

        1. Je n’avais pas vu tes commentaires car ils se sont retrouvés dans les spam 😥
          Est-ce que tu aurais un site/livre à recommander pour étudier le Big5 ? Même en anglais hein, je prends 🙂 Cette histoire de langage ça m’intéresse beaucoup !! Est-ce que ta thèse est libre d’accès à la lecture ?
          C’est vrai que la plupart des sites du MBTI tendent à enfermer les gens dans des boîtes. Sans parler des personnes qui utilisent la typologie sans creuser plus loin, alors que c’est un outil de développement perso XD Tu connais la chaîne Youtube MBTI efficace par Pierrick Yah ? Je trouve que son approche cherche moins à enfermer les gens dans des étiquettes ^^

          Aimé par 1 personne

          1. Coucou 🙂 Alors pour moi le site de référence était celui-ci (https://www.ocf.berkeley.edu/~johnlab/bfi.htm) . Oui ma thèse est en accès libre sur internet, je peux t’envoyer les détails par mail plutôt que commentaire ?
            Oui ces tests doivent être utilisés pour mieux se connaître, si c’est juste pour s’ajouter une étiquette sur le front, ce n’est pas très intéressant ;).
            Non je ne connais pas cette chaine YT et je vais aller y jeter un oeil !Merci 😉

            Aimé par 1 personne

  3. P.S. : D’après le blog de Gretchen Rubin, il existerait des « groupes » par types, où les gens échangent leur vécu, leurs solutions, leurs « happiness project » mais je n’ai pas trouvé ce genre de groupes (en quelques recherches sur internet) …est-ce que par hasard tu as creusé le sujet ? Existe-t-il des forums, blogs ?
    Bise

    J'aime

  4. En voyant un autre test sur ton blog, je devais le faire ^^
    Je suis donc un Obliger et il y a zéro surprise là-dedans. Je me retrouve particulièrement dans le « I don’t want to let others down ». Je ne supporte pas l’idée de décevoir les autres et je ferai toujours mon max pour alléger leur boulot ou leur stress. C’est pas toujours simple car forcément tout le stress que je retire aux autres, je finis souvent par me le reprendre mais je préfère ça que l’inverse et ce « sacrifice » ne me gêne pas, même si ça peut me conduire à craquer parfois.
    Par contre, bizarrement, je n’ai pas l’impression de m’oublier puisque je sais très bien être égoïste et prendre du temps pour moi.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.