Créativité : quel profil vous correspond ?

En mai 2019, j’ai découvert un test amusant grâce à un tweet de L’Aventurier Introverti. J’avais eu à l’époque comme résultat The Artist et en refaisant le test aujourd’hui, j’ai eu The Dreamer. Je me suis alors demandée pourquoi mon résultat avait changé entre-temps et si le test se voulait être définitif, comme le MBTI ou l’ennéagramme ?

J’ai donc cherché plus d’informations et je suis tombée sur un article du Adobe Create Magazine où la créatrice du test expliquait sa démarche et présentait l’équipe qui avait réalisé les animations. Et je viens à l’instant de m’en rendre compte que j’aurai pu lire la section A propos du site au lieu de m’embêter à chercher ailleurs !

Mais vous allez voir que j’ai bien fait de me compliquer la vie, car la section n’est pas assez développée et dans l’article, l’autrice apporte bien plus d’informations. Notamment la réponse à la question qui me titille. Mais peut-être que vous voulez passer le test d’abord ? Cliquez sur le lien ci-dessous !

Note : le test est en anglais et si cette langue n’est pas votre tasse de thé, j’ai traduit les questions et réponses en fin d’article pour vous aider à passer le test 🙂 Il y a 15 questions en tout !

Les bases du test

Les informations suivantes sont tirées de l’article d’Adobe Create.

L’autrice et consultante en création Carolyn Gregoire qui a co-écrit Wired to Create: Unravelling the Mysteries of the Creative Mind explique qu’elle a combiné différentes approches pour créer ce questionnaire : le célèbre MBTI de Myers-Brigg (elle en profite d’ailleurs pour nous informer qu’elle est INFJ !) et le tout aussi célèbre test de personnalité du Big 5. A cela, elle ajoute des tests moins connus qui sont l’ennéagramme et les archétypes de Jung.

Puis elle a extrait l’essentiel de ces tests tout en se basant sur des travaux qu’elle a mené pendant 2 ans pour l’ouvrage cité plus haut, co-écrit avec le psychologue Scott Barry Kaufman. Ce faisant, trois axes essentiels se sont dégagés :

  1. êtes-vous introverti.e ou extraverti.e ?
  2. faites-vous plus appel à l’intellect ou aux émotions ?
  3. êtes-vous un rêveur ou une personne dans l’action ?

5 questions servent à mesurer ces axes et les trois dichotomies combinées servent à créer 8 profils de personnes créatives. Vous pouvez par exemple combiner : introversion, intellect et rêverie, ce qui donne comme profil The Thinker. Autre exemple : extraversion + action + émotions = The Adventurer. Et ainsi de suite !

Gregoire explique ensuite qu’aucun profil n’est tout noir ou tout blanc, il faut penser en terme de spectre (ça ne vous rappelle pas les genres et les orientations ? hihi~) J’ai donc ma réponse : il est normal qu’à des moments différents dans notre vie, notre profil créatif évolue. Elle ajoute que chaque personne créative a en elle tout les profils. Mais un type prédomine et peut varier de temps en temps. Et là… elle cite aussi un poète américain et en lisant ces mots, je me suis dit « hey, c’est mon slogan sur l’autre blog !! »

« We contain multitudes. »

Voilà, maintenant j’ai très envie de lire des poèmes de Walt Whitman alors que je déteste la poésie. Bref. La suite de l’article est consacré aux animations qui agrémentent le test, aux concepts qu’iels voulaient représenter et je ne traduirai pas ces passages car c’est long et j’avoue que ça m’intéresse un peu moins 😀

Présentation du résultat

Alors, avez-vous fait le test ? Quel est votre résultat ? Si ce n’est pas encore fait, voici quelques infos en plus pour vous motiver. Une fois le test terminé, vous trouverez une fiche résumé qui vous indique :

  • quelle est votre force en créativité
  • quel est le potentiel dans lequel vous n’avez pas encore puisé
  • qui est votre collaborateurice idéal.e
  • un long texte qui détaille les 3 lignes précédentes

Je trouve ça sympa que soit indiqué avec quel type de créateurice on est le plus susceptible de faire des étincelles (dans le bon sens !). Cela peut être un bon moyen pour briser la glace en soirée (à condition d’avoir un portable ou un ordinateur pour passer le test) ou bien créer des discussions passionnantes avec son entourage. Ou pas. A vous de me dire en commentaires si ce genre de débat vous intéresserait plus que de parler une énième fois de la météo *hurle intérieurement*

Enfin, il est possible de télécharger pour chaque type un dossier où vous trouverez des photos de profil calibrés aux différents formats  des réseaux sociaux (Facebook, Twitter Instagram), un gif, une courte vidéo et un PDF de la fiche. Plutôt pratique !

Questions-réponses, traduction

Une aide pour les allergiques à l’anglais, je ne vois pas pourquoi vous ne pourriez pas profiter vous aussi de ce très chouette test ! Je traduis d’abord la question puis les réponses, dans l’ordre proposé sur l’écran, soit de gauche à droite pour les réponses. Pour avoir fait le test plusieurs fois, j’ai remarqué que l’ordre ne changeait pas donc pas de soucis.

  1. Quand vous voyagez, vous avez toujours besoin : d’une destination / d’une direction
  2. Mon cerveau passe plus de temps : à être concentré, focalisé / à zoner, rêvasser
  3. J’ai tendance à voir la vie à travers un filtre : de systèmes / d’histoires
  4. êtes-vous une règle ou un gribouillis  : règle / gribouillis
  5. Je préfèrerai me trouver dans : un cocon / une ruche
  6. D’abord tremper ses orteils ou plonger tête la première : tremper / plonger
  7. Ma porte est : ouverte en grand / habituellement fermée
  8. Des mises à jour sont prêtes à être installées : « redémarrer maintenant » / « mettre un rappel pour demain »
  9. Ma première question est toujours : pourquoi / comment
  10. Votre arme secrète : la curiosité / l’endurance
  11. Je préfèrerai parler à : quelqu’un que je viens de rencontrer / moi-même
  12. Tout est connecté : vrai / faux
  13. Êtes-vous : un biscuit chinois (fortune cookie) / un gâteau d’anniversaire
  14. Ma créativité consiste surtout à : être méthodique / partir dans tous les sens
  15. J’ai tendance à : être dans l’excès, dépasser les limites / être discret, ne pas me faire remarquer

J’espère que c’est assez clair, ça faisait longtemps que je n’avais pas traduit quelque chose. N’hésitez pas à me demander des éclaircissements si vous ne comprenez pas la tournure !

Quel est votre profil ?

Quelle a été est votre réaction ?

Pour terminer cet article, je me rappelle que j’étais assez dubitative en ayant The Artist en première réponse car j’étais dans une période de doute quant à ma capacité de créer. Alors de voir écrit comme phrase pour le potentiel non exploité « Être libre de toute peur dans son expression » ça m’a motivée à me donner une chance !

Maintenant, je suis plutôt de type Dreamer et ça tombe bien, je compte taper dans mon potentiel non-exploité qui est décrit ainsi « utiliser ses rêves comme carburant pour entrer dans l’action dans le monde réel » Pour moi, ça veut dire qu’il est temps que j’écrive un roman.

9 réflexions sur “Créativité : quel profil vous correspond ?

  1. Je suis aussi de type Dreamer et ça m’a un peu surpris. En lisant juste les noms des types, je me voyais plus comme un Thinker ou un Maker que j’imaginais très méthodique et capable de donner vie aux idées des autres, ce qui correspondrait plutôt un pour parcours scolaire (scientifique) et mon boulot (développeur web) mais finalement en lisant la description du Dreamer, c’est vrai que ça me correspond mieux, toujours à rêver, imaginer des choses dans mon « monde intérieur » sans toujours réussir à donner vie à ces idées.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est super intéressant, comme quoi même des voies plus scientifiques laissent une certaine part de créativité ! Est-ce que tu penses que ça pourrait aussi expliquer pourquoi tu aimes certaines séries ? J’aime beaucoup faire des liens entre différentes catégories de choses dans la vie donc voilà, je te lance cette piste de réflexion héhé

      Aimé par 1 personne

      1. Dans le test, à la question « Est-ce que tout est connecté? » j’ai répondu oui donc j’aime aussi faire des liens entre différentes choses ^^

        Mon affection depuis gamin pour tout ce qui est fantastique est forcément à mettre en relation avec ma grande imagination et mon côté rêveur, j’ai besoin de me déconnecter du monde réel. Pas besoin pour ça de partir dans de la grosse fantasy, les séries et autres oeuvres où l’on découvre que le fantastique existe dans un monde « normal » sont ce que je préfère car ça laisse un peu d’espoir pour notre monde, la magie est peut-être là, juste cachée 😀

        Quant à mon affection pour la science-fiction, c’est un peu le croisement entre ces deux aspects de ma personnalité, le scientifique qui aime qu’il y ait de la logique et une certaine rigueur et le rêveur qui veut du voyage dans le temps et visiter de nouvelles planètes.

        Aimé par 1 personne

        1. Merci pour ta réponse ! 🙂

          C’est cliché peut-être mais j’ai l’impression que le fantastique permet plus de souplesse dans les histoires, alors qu’avec la science-fiction il y a un côté très « dur » et sérieux (bon, si tu as des titres de SF légers et drôles, je prends ^^)
          Sinon, je trouve qu’aimer le fantastique, ça permet aussi de préserver un peu son âme d’enfant et sa capacité d’émerveillement ^^

          Aimé par 1 personne

          1. Oui dans la SF, à part avec les voyages dans le temps ou les univers parallèles, il faut garder un minimum de cohérence et ça part assez vite dans des histoires sérieuses.

            Si tu veux de la SF légère, il y a Eureka, l’histoire d’un shériff très ordinaire qui doit gérer une ville remplie de scientifiques de génie dont les inventions posent souvent des problèmes, c’est très amusant et hormis l’espace tu as des épisodes sur beaucoup de thèmes récurrents de la SF.
            Si tu préfères les balades dans l’espace, tu as Killjoys et Farscape qui malgré des intrigues de fond sérieuses offrent des moments plus légers entre les personnages et des épisodes un peu dingue notamment pour Farscape.
            Tu as aussi Legends of Tomorrow, le spin-off de Arrow et The Flash qui mélange histoires de super-héros et voyage dans le temps. La première saison se cherchait encore un peu et n’est pas terrible mais après la série s’amuse avec son concept et ose des choses assez délirantes. Faut juste réussir à rentrer dedans et ne pas être allergiques aux histoires de super-héros.
            Enfin, tu as bien sûr Doctor Who (2005) qui offre souvent le même émerveillement que le fantastique.

            Aimé par 1 personne

            1. Wow, merci beaucoup pour toutes ces idées de visionnage, je vais garder ça ^^ Eureka me tente bien !
              Je n’ai rien contre les super-héros même si un temps ça m’avait soûlée haha
              Doctor Who j’en entends souvent parler en bien mais le nombre impressionnant d’épisodes me rebutent un peu ^^

              Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.